Académie du Miroir



 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Cartes Elementaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Estieben
Invité



MessageSujet: Les Cartes Elementaires   Mer 14 Mar 2007 - 21:09

Voici ma grande fic à succès (et elle est pas encore finie) j'attends vos commentaires dessus.

Chapitre 1

Yugi a enfin réussi à accomplir sa tâche et à ramener le pharaon Atem dans le royaume des morts. Près de 3 mois se sont écoulés depuis cet évènement, Yugi et Jono-Uchi sont restés d’excellents duellistes et continuent de remporter des tournois. Mais l’ennui vient rapidement à les rejoindre et les souvenirs leurs reviennent. Un soir, alors que Yugi rentrait des cours avec Jono-Uchi, ceux-ci se remirent à évoquer le passé : « La vie devient monotone Yugi, dit Jono-Uchi, j’ai l’impression qu’il n’y a plus rien à faire.
-T’as raison, répondit Yugi, mais du moment qu’il n’y a plus aucune menace à l’horizon, on peut être tranquilles.
-Ah ça…A part disputer des tournois et suivre les cours au lycée, on ne fait plus rien d’exceptionnel. Allez je rentre. A demain Yugi.
-A demain » Yugi arriva chez lui, son grand père l’attendait à l’intérieur du magasin, tout en balayant les sols : « Bonsoir grand-père, dit Yugi.
-Bonsoir Yugi, répondit son grand-père, tu as passé une bonne journée ?
-Comme d’habitude, rien de neuf.
-Au fait Yugi, j’ai reçu une lettre pour toi ce matin, je l’ai laissée de côté. » Yugi ouvrit la lettre. Il y avait à l’intérieur une carte de magic&wizards accompagnée d’un mot sans signature: « Une organisation cherche à s’emparer de cette carte. Je te la remets dans l’espoir qu’ils ne mettent pas la main dessus. Je ne sais pas combien de temps ils vont mettre avant de me tuer, prends-en soin. » Yugi se mit à regarder la carte en question. Un grand squelette avec une cape pourpre faisait figure d’illustration, on pouvait lire ceci : « Liche, maître de la terre »
« C’est étrange, dit Yugi, la lettre n’a pas de nom. »
Le soir, Yugi eût du mal à dormir, il était assis sur son bureau à regarder la carte qui lui avait été donnée tout en pensant à la lettre qui lui était adressée.
Plus tard dans la nuit, alors que Yugi dormait, un homme étrange avec une cape blanche arrivait devant le magasin. Il entra par la fenêtre de la chambre de Yugi et se saisit de la carte qu’il avait reçue. Mais par mégarde, l’inconnu fit tomber le duel disk de Yugi, réveillant celui-ci en sursaut. L’inconnu prit la fuite en sautant de la fenêtre. Yugi saisit ses cartes et suivit l’inconnu qui traîna Yugi jusque dans une ruelle. L’homme apparut un duel disk au poignet et un autre à la main : « Parfait, dit l’inconnu, je comptais t’amener jusqu’ici.
-Que veux-tu dire ? dit Yugi.
-La carte qui t’a été envoyée renferme des pouvoirs qui dépassent ce que tu peux imaginer. Mon maître tient à les récupérer afin de les mettre sous bonne garde. Mais évidemment, ceux qui prennent connaissance des ces cartes doivent disparaître. Nous allons nous battre en duel et le perdant sera condamné à mourir.

Yugi, points de vie : 4000
L’Inconnu, points de vie : 4000

Je commence, dit l’inconnu, je joue le signe des ténèbres. »

Signe des ténèbres (carte magie permanente)
Le signe des ténèbres se déploie sur le joueur et renforce le pouvoir de ses cartes. Le perdant devra donner sa vie pour renforcer le signe.

Un grand dessin noir se mit à se déployer sur le corps de l’inconnu, faisant pousser sur son dos un étrange démon cornu : « Je continue, dis l’inconnu, je joue le combattant obscur en attaque (3*/900/1100/quand cette carte rejoint le cimetière, on peut directement invoquer un chef obscur). » Le monstre se mit à avoir la même réaction que l’inconnu. Le même dessin se mit à se développer sur son corps et un démon apparut aussi sur son dos.

Combattant obscur : 900/1100 -> 1800/1650

« Que s’est-t-il passé ? S’exclama Yugi.
-Très simple, répondit l’inconnu, chacun des monstres de mon camp apparaît sous l’emprise du signe des ténèbres. En fonction de la puissance qu’il possède, les ténèbres lui accordent une part précise de puissance en plus. Lorsqu’une puissance est inférieure à 1000, celle-ci est doublée, si elle se trouve entre 1000 et 2000, la puissance est augmentée de moitié et si elle est supérieure à 2000, la puissance est augmentée de 25%. Je finis mon tour.
-A moi de jouer, dit Yugi, je masque deux cartes et je place silent swordsman Level 0 sur le terrain (4*/1000/1000/cette carte augmente sa puissance à chaque tour sur le terrain.)
-A moi. Je joue le piège talisman sur mon monstre pour le protéger de l’activation d’un piège et je vais porter une attaque sur ton monstre.
-J’active ma carte magique : le saut dans le temps.

Le saut dans le temps (carte magique)
Cette carte faut sauter le duel de trois tours.

D’un côté ton attaque est annulée, dit Yugi, et de l’autre, mon silent swordsman est passé au Level 3.

Silent swordsman Level 3 : 2500/1000

Et c’est à mon tour de jouer. Pour commencer mon silent swordsman passe au level 4(3000/1000). Je place marshmallon en défense (3*/300/500/ce monstre n’est sensible qu’aux attaques magiques où spéciales.), je masque encore deux cartes et je vais attaquer ton monstre.

Yugi, points de vie : 4000
L’Inconnu, points de vie : 4000-1200= 2800

-Merci Yugi, dit l’inconnu, le pouvoir spécial de mon monstre est activé. Je peux jouer le chef obscur (7*/2400/1500/lorsque la carte entre en jeu, les monstres de l’adversaire qui sont en attaque perdent la moitié de leur attaque.) ton silent swordsman retombe au level 1.

Silent swordsman level 1 : 1500/1000


Ton monstre a perdu en puissance tandis que mon monstre se renforce grâce aux ténèbres.

Chef obscur : 2400/1500 -> 3000/2250

Et je vais te faire subir le même revers que tout à l’heure.
Yugi, points de vie : 4000-1500= 2500
L’Inconnu, points de vie : 2800
-A moi, dit Yugi, je masque une carte et je joue green gadget (4*/1400/600) mon tour est fini.
-Je commence en jouant cette carte : la crevaison des yeux.

La crevaison des yeux (carte magie permanente)
Le monstre qui se fait crever les yeux ne peut plus combattre ou défendre.

Et je vais utiliser cet effet sur marshmallon pour être sûr de ne pas avoir à l’attaquer pour m’en prendre à tes points de vie. Sur ce tour j’attaque green gadget.
-J’active ma carte magique : les lunettes de marshmallon.

Les lunettes de marshmallon (carte magie permanente)
Le monstre qui porte ces lunettes ne peut plus voir que marshmallon.

Désolé mais les attaques de ton monstre vont échouer sur le corps de marshmallon. C’est à moi de jouer maintenant. Je joue red gadget en défense (4*/1300/1500) et je finis mon tour.
-Je joue le lavage de cerveau. Je vais prendre marshmallon pour un tour et je sacrifie mes deux monstres pour jouer Liche, maître de la terre (8*/3000/3000/cette carte protège tous les monstres évoluant sur terre. Si cette carte est détruite, le possesseur de la carte devra perdre 1500 points de vie.) Ce duel est fini pour toi Yugi, sur ce tour j’attaque green gadget.
- J’active la forteresse mobile Stronghold.

La forteresse mobile Stronghold (Monstre-piège)
Cette carte ne peut s’activer que lorsque l’adversaire attaque. L’attaque de l’adversaire est annulée et la carte devient un monstre de défense de 2000points.

-Maudit gamin. Tu ne t’en sortiras pas avec quelques pièges comme ceux-ci.
-Tu n’as pas tout vu, répondit Yugi, j’invoque Yellow gadget (4*/1200/1200)
-Cela ne te servira à rien. Liche est plus puissant que tes rouages débiles.
-Je ne dirait pas ça, dit Yugi, regarde. » Les trois gadgets se mirent à s’assembler sur Stronghold, faisant se lever celui-ci : « Maintenant, la forteresse mobile Stronhold possède une attaque de 3000points. J’attaque Liche.
-Mais ils vont faire match nul, dit L’Inconnu.
-C’est pas ce que je vise en premier, répondit Yugi, c’est plutôt l’effet de Liche.
-Mince, j’avais oublié. »

Yugi, points de vie : 2500
L’Inconnu, points de vie : 2800-1500= 1300

L’arène se retrouva vide de monstres. Les seules cartes restantes étaient le signe des ténèbres du côté de l’inconnu et une carte cachée du côté de Yugi : « Je finis mon tour, dit Yugi.
-A moi, dit l’inconnu, je pioche…et je joue le guerrier des ténèbres (4*/1800/7002700/1400) Ce duel est fini Yugi. Cette attaque va porter le dernier coup. A L’ATTAQUE. » Le guerrier en armure sortit son épée prêt à se lancer sur Yugi, mais le monstre se mit à tomber en poussière : « Que s’est-il passé ? s’exclama l’inconnu. Comment se fait-il que mon monstre se soit évanoui ?
-Avant de porter ton attaque, répondit Yugi, j’ai activé une carte piège. Le souffle du temps.

Le souffle du temps (carte piège)
Si l’adversaire déclare une attaque avec un monstre qui vient d’être invoqué, le souffle du temps le réduit à l’état de poussière.

Et c’est à moi de jouer, dit Yugi, je joue magnet warrior alpha (4*/1400/1700). Sur ce tour, je porte la dernière attaque. MAGNET SWORD. »

Yugi, points de vie : 2500
L’Inconnu, points de vie : 0

Le démon qui se trouvait sur le dos de l’inconnu se mit à sortir des griffes de ses mains et les planta dans le cœur de sa victime, lui drainant toute son énergie vitale. Il ne restait de l’adversaire de Yugi qu’un corps sans vie qui n’a rien pu faire si ce n’est regarder l’horrible spectacle qui s’est offert à lui. Yugi récupéra la carte qui lui a été volée et rentra chez lui. Mais il restait marqué par ce qui s’est déroulé sous ses yeux. Le lendemain, Yugi retrouva Jono-Uchi, Honda et Anzu sur le chemin du Lycée et se mit à leur raconter ce qui s’est passé : « Il a été tué par une carte magique ? dit Anzu. Mais que s’est-t-il passé ?
-J’ai tout aussi du mal à comprendre que toi, dit Yugi, et le problème c’est que je n’ai pas pu apprendre beaucoup de choses sur la carte qu’il a tenté de me dérober. Si seulement je pouvais trouver celui qui me l’a expédiée.
-Tu ne pourras pas le retrouver, dit une voix.
-Qui est là ? dit Jono-Uchi. » Un jeune homme, vêtu d’un long manteau noir, sortit de derrière une ruelle, s’approcha et s’adressa à Yugi : « Tu est Yugi Mûto je présume, dit l’homme.
-Oui c’est moi, dit Yugi, qui êtes vous ?
-Je m’appelle Etienne, mon père t’a envoyé une carte il y a quelques jours ; a ce que je vois tu l’as reçue. Je ne sais pas qui tient tant à obtenir cette carte, mais ils ont eu mon père hier. Je suis parti à ta recherche pour m’assurer qu’ils n’aient pas pris la dernière carte élémentaire.
-La carte élémentaire ? dit Yugi.
-Qu’est-ce que c’est ? demanda Honda. »


Le jeune homme nommé Etienne emmena Yugi et ses amis jusque dans un parc pour leur expliquer ce qui se passe : « Yugi, dit Etienne, cette carte qui t’a été confiée, est une carte qui renferme la force de six créatures légendaires.
-Je ne comprends toujours pas, dit Yugi, qu’est-ce que ça veut dire ?
- Je vous explique, dit Etienne, le monde est soutenu par six éléments qui garantissent l’équilibre du monde : l’eau, le feu, le vent et la terre représentent les éléments fondamentaux. Les deux derniers éléments, la lumière et les ténèbres, sont instables. Tant que ses deux éléments sont en équilibre, le monde ne peut être menacé. Mais si d’aventure un des éléments réussissait à devenir maître sur l’autre, ce serait la catastrophe. La lumière est l’élément de pureté. Elle juge les individus selon la pureté de leur esprit et de leur âme. Si selon elle, l’âme n’est pas suffisamment pure, l’âme meurt. Les ténèbres sont l’élément de la force, de la destruction et du chaos. Celui qui ne cherche pas la destruction, qui ne rallie pas aux ténèbres pour tuer, est condamné à mourir. Yugi, de quel élément était le signe de ton adversaire ?
- Celui qui m’affronté hier soir a joué « le signe des ténèbres » il me semble, répondit Yugi.
- Je ne vois pas quel est le rapport avec Yugi, dit Anzu.
-La lumière et les ténèbres se sont depuis peu déclarées la guerre. Chaque camp possède au moins une carte élémentaire, celle qui représente leur clan. Les quatre autres sont celle des éléments fondamentaux. Yugi possède déjà celle de la terre. Chaque clan possède un signe qui représente leurs clans. Les ténèbres ont un signe qui leur permet de développer leur force d’attaque, tandis que le signe de la lumière donne pureté et immortalité des monstres de celui qui le joue.
-Mais pourquoi Yugi serait impliqué dans ce conflit ? demanda Jono-Uchi.
-Je continue, dit Etienne qui n’en finissait pas avec son exposé, les quatre éléments fondamentaux forment une divinité capable d’enfermer la lumière et les ténèbres. Pour combien de temps ? Cela je l’ignore. Mais l’essentiel, c’est qu’un duelliste talentueux comme Yugi sera capable de récupérer les trois cartes restantes. Il s’agit de retrouver les trois temples qui renferment les autres cartes. »

Chapitre 2

« Tout cela est bien joli, dit Yugi, mais une chose me dérange. Où se trouvent ces trois temples ? » Etienne ne dit rien, il ne fléchissait pas sur la question et reprit : « Prépare tes valises et rejoins-moi demain à l’aéroport. Nous prendrons un avion en direction du temple de la terre.
-Hé, s’emporta Jono-Uchi, moi aussi je viens. Yugi ne partira pas sans ses amis.
-Dans ce cas je viens aussi, dit Anzu.
-Je pars avec vous, répondit Honda. » Etienne partit laissant Yugi et ses amis. Le soir, Yugi préparait sa valise, avec son duel disk ainsi que son deck. Le lendemain. Yugi arriva à l’aéroport. Etienne était déjà arrivé. Dans le sac que celui-ci portait, on pouvait distinguer un duel disk qui dépassait : « Les autres ne sont pas encore arrivés ? demanda Yugi.
-Pas encore, répondit Etienne.
-J’ai encore quelques questions à te poser, dit Yugi, explique-moi pourquoi je suis impliqué à cette affaire et qu’est-ce que nous allons faire ? » Etienne resta silencieux un instant puis il reprit : « Il me semble que, c’est toi qui possède les cartes de dieux.
-Oui, répondit Yugi, mais je ne m’en sers pas au cours d’un duel.
-Quel que soit le clan, reprit Etienne, ils ont besoin des trois cartes de dieux pour pouvoir prendre l’avantage sur l’autre clan. Même si tu n’avais pas reçu la carte de Liche, ils te seraient tombés dessus pour s’emparer des cartes divines.
-Mais pourquoi ont-ils besoin justement des cartes divines ? demanda Yugi d’un air inquiet.
-Les cartes de dieux, au-delà de leurs pouvoirs, possèdent deux auras. Une aura de lumière et une aura de ténèbres. En fonction du possesseur, le dieu peut développer l’une de ces deux auras. Mais tant qu’une personne neutre possède les cartes de dieux, c'est-à-dire une personne comme toi qui n’a rejoint aucun des camps. Les dieux seront incapables de développer une seule de ces auras.
-Et que se passe-t-il si une de ces auras devenait trop importante ?
-Le dieu deviendrait alors une entité vouée au clan qui s’en est emparée. Une autre chose. Les cartes de dieux sont sensibles au signe de la lumière et au signe des ténèbres. Si tu invoques un dieu au cours d’un duel et que l’un des signes est joué, le dieu rejoindra l’un des clans.
-Je comprends maintenant, dit Yugi. » Mais ils ne purent achever la conversation, Jono-Uchi, Anzu et Honda arrivèrent. Etienne les conduit alors jusqu'à un avion privé et se mit à leur parler : « Nous allons rejoindre le temple de la terre. Mon père lorsqu’il a découvert la carte, m’a parlé d’une chose capitale pour retrouver les trois autres cartes. Sur chaque stèle renfermant la carte, se trouve un poème qui signale l’emplacement de la prochaine carte élémentaire. Mon père ne l’a pas notée par crainte que quelqu’un d’autre ne trouve les cartes.
-Et maintenant ? demanda Yugi, qu’est devenu ton père ?
-Le clan de la lumière a réussi à lui mettre la main dessus, répondit Etienne, et ils l’on tué.
-Nous en sommes désolés, répondit Yugi apitoyé.
-Ce n’est pas la peine, répondit Etienne de manière froide, nous nous sommes tous les deux impliqués dans un jeu dangereux, et ma vie elle aussi est en danger.»
Revenir en haut Aller en bas
Estieben
Invité



MessageSujet: Re: Les Cartes Elementaires   Mer 14 Mar 2007 - 21:09

Chapitre 3
Au même moment, dans une maison abandonnée, cinq personnes habillées de la même façon, en cape blanche et en vêtements blancs se regroupaient. Une sixième personne apparut. Celle-ci était vêtue de vêtements blancs et portait une ceinture d’or avec une étoile sur cette ceinture. Il adressa la parole à l’une des cinq autres personnes : « Alors, vous êtes sûrs de ce que vous avancez ?
-Oui maître, répondit l’autre, le fils a retrouvé le détenteur des cartes divines. Il va chercher à récupérer les trois autres cartes. J’ai envoyé un comité d’accueil près du temple de la terre. Ils ne vont pas perdre leur temps.
-Très bien Frion, dit le chef, mais fais en sorte à ce que le fils puisse au moins décrypter les poèmes. Tu as fait la bêtise de tuer le père alors qu’il était le seul à lire les inscriptions. Si tu as la chance qu’il sache lui aussi lire les inscriptions, tu seras pardonné. En d’autres cas, tu connais le sort qui t’attend.
-Je le sais bien maître, répondit Frion. » Les six personnes sortirent de la maison abandonnée. Au même moment, dans l’avion : « Nous approchons du Caire, dit Etienne, d’ici nous allons prendre route pour la vallée des rois. C’est ici que la carte a été trouvée.
-Tu as parlé d’un poème, t’est sûr de savoir lire ce qui est écrit, demanda Jono-Uchi.
-Et comment, répondit Etienne d’un ton rassurant, j’ai souvent suivi les études de mon père. J’ai écrit dans un carnet qui est dans ma poche tout ce dont j’ai besoin pour la traduction de langues anciennes. Y compris celle des poèmes des stèles. » L’avion atterrit au Caire et les cinq voyageurs en sortirent. Etienne ensuite emmena le groupe jusque à un bateau aux abords du Nil : « Nous allons redescendre le Nil jusqu'à la vallée des rois, dit Etienne, demain matin nous y serons.
- ‘Cela me rappelle de trop mauvais souvenirs’, pensa Yugi, ‘j’ai l’impression que reviens comme il y a trois mois pour affronter mon double.’
-Tu penses à quelque chose Yugi ? demanda Etienne.
-Heu non rien. »
Le lendemain, le bateau arriva à la vallée des rois. Après avoir loué des dromadaires et effectué plusieurs heures de trajet, le groupe arriva à l’entrée du temple. Etienne sortit une lampe torche de son sac et l’alluma : « Restez ici, dit Etienne, je n’en aurais pas pour longtemps.
-D’accord, dit Yugi, on va t’attendre. »
Etienne se mit à courir dans les couloirs du temple pour retrouver la salle où se trouve la stèle. En chemin, Etienne aperçoit une lueur dans une pièce. Etienne intrigué entre dans la pièce et deux personnes, toutes deux vêtues de blancs surgirent : « Un instant, dit l’un des deux inconnus narquois, tu fais quoi ici ?
-C’est plutôt à moi de poser la question, répondit Etienne d’un ton agressif, que voulez-vous ?
-Tu le sais bien Etienne, répondit le second, on cherche les cartes élémentaires comme toi. Il y a juste un problème, tu es le seul qui puisse traduire ce poème maintenant. Donne-nous ton carnet.
-Essayez de le prendre, dit Etienne en sortant son duel disk de son sac, il faudra d’abord le prendre. » Un des inconnus sortit lui aussi un duel disk : « Oh il veut jouer à ça, répondit-il, bien, je suis Garl, et tu vas voir qu’il faut pas me provoquer en duel. »

Etienne, points de vie : 4000
Garl, points de vie : 4000

« Je commence en premier, dit Garl, je joue le signe de la lumière. »

Le signe de la lumière (magie permanente)
Pureté et immortalité seront offertes aux créatures de celui qui joue ce signe. Le perdant du duel devra remettre sa vie en offrande au signe de la lumière.

Des ailes d’ange poussèrent sur le dos de l’adversaire d’Etienne et un bouclier apparut devant lui : « Je joue aussi manipulateur de lumière en défense (4*/1500/1300).
-A moi, répondit Etienne voulant en finir rapidement. Je joue Jenova birth (2*/1000/0/après avoir passé un tour, le Jenova birth devient Jenova life) je masque également deux cartes et je finis mon tour.
-Je passe le manipulateur de lumière en attaque et je joue aussi le paladin blanc en attaque (4*/1700/1100/le paladin blanc s’interpose contre toutes les attaques qui visent un monstre de lumière.) Et je vais attaquer ton monstre sans intérêt. Paladin blanc, WHITE SWORD.
-J’active ma carte magique, la supernova.

Supernova (carte piège)
Cette carte s’active lorsque l’adversaire a déclaré une attaque. Tous les monstres ayant une puissance supérieure ou inférieur à 2000points en fonction du choix du joueur seront détruits.

-Cela ne te servira à rien, crie Garl, mes monstres sont sous la bénédiction du signe de la lumière. De plus tu détruits inutilement ton monstre.
-Il me reste une carte. J’active le bouclier thermique.

Le bouclier thermique (carte magie)
Le monstre protégé par le bouclier thermique ne subira pas les effets d’une carte piège.

Et comme ton tour s’achève, Jenova birth devient Jenova life (4*/1900/1200/après un tour, Jenova life devient Jenova Death) Je masque une carte et je joue le pot pour tirer deux cartes. Et maintenant j’attaque le manipulateur de lumière.

Etienne, points de vie : 4000
Garl, points de vie : 4000-400=3600

Chapitre 4

Au même moment dehors, Yugi et les autres s’impatientent : « Cela va faire plusieurs minutes qu’il est descendu, dit Anzu, cela devient inquiétant.
-T’as raison, répond Yugi, descendons on verra ce qu’il se passe. » Au même moment, du côté du duel : « Je masque deux cartes, dit Etienne, je finis mon tour.
-C’est à moi de jouer, répond Garl, et je vais sacrifier mes deux monstres pour jouer l’archange de lumière en défense (7*/2100/2950), je masque une carte et mon tour se termine.
-Sur mon tour, dit Etienne, Jenova Life devient Jenova Death (6*/2400/2100/après un tour, Jenova Life devient Jenova Synthethis) je masque également une carte et je joue le sanctuaire du Crystal. »

Sanctuaire du Crystal (carte magie permanente)
Cette carte permet d’aller chercher le Crystal dans son jeu et de l’enfermer dans le sanctuaire. Le Crystal pourra être invoqué en échange de la moitié de ses points de vie.

Une grande porte apparut derrière Etienne. Une petite sphère blanche sortit du deck de cartes de Etienne et alla se loger dans la grande porte de pierre derrière avant de se refermer lourdement.

« ‘Apparemment, le seul moment où les monstres disparaissent définitivement, c’es lorsqu’il sacrifie les monstres’ Je termine mon tour.
- Je passe l’archange de lumière en attaque et je retourne ma carte magie : l’épée de la lumière pure.

L’épée de la lumière pure (carte magie)
Cette carte doit passer un tour masquée sur le terrain. Seul un archange peut saisir cette arme et ainsi obtenir 700 points d’attaque en plus.

Archange de lumière : 2100/29502800/2950

Et sur ma phase d’attaque je vais attaquer l’unique monstre sur ton terrain.

-J’active ma carte cachée, rétorque Etienne, la potion de vie.

La potion de vie (carte piège)
Le monstre attaqué ne sera pas détruit par les attaques sur ce tour mais les dégâts infligés sont doublés.

Je vais perdre 800 points au lieu de 400, mais au moins Jenova est épargnée.

Etienne, points de vie : 4000-800=3200
Garl, points de vie : 3600

Et maintenant Jenova atteint son dernier niveau : Jenova Synthethis (8*/2900/2750/ En se défaussant de deux cartes, le joueur peut détruire un monstre.) Mais je suis conscient que si j’utilise la capacité de Jenova, cela servira à rien à cause du signe de lumière. Je vais par contre jouer tomberry (2*/1200/300/Cette carte ne peut pas être détruite après une attaque. Après avoir subi une attaque, la rancune de ce monstre réduit de moitié l’attaque de celui qui l’a détruit) et je masque une carte pour finir mon tour.

-Etienne, dit Jono-Uchi, il est là.
-Que se passe-t-il ? demande Yugi à Etienne.
-Je te l’avais dit, dit Etienne, ils sont prêts à tout, quel que soit leur clan. Ils cherchent la traduction des poèmes, mais sans moi, ils ne peuvent pas trouver les autres cartes.
-Hé, cria Garl mécontent, je rappelle que l’on est en duel tout de même. Je joue la carte magique lighthing vortex. Je me défausse d’une carte et adieu tes deux monstres. » Une pluie d’éclairs s’abattit sur les monstres de Etienne et ceux-ci explosèrent sous la puissance de la foudre : « Tu n’as plus le moindre monstre, dit Garl, je vais te porter une attaque et te réduire sérieusement les points de vie.
-Attends un instant, dit Etienne, il me reste le Crystal qui se trouve dans le temple, je paye la moitié de mes points de vie et je le fais sortir. »

Etienne, points de vie : 3200-1600=1600
Garl, points de vie : 3600

Les portes s’ouvrirent et une lumière aveuglante inonda la pièce. Un cristal géant sortit du sanctuaire : « Voici le Crystal, source de vie (4*/ ?/1000/le Crystal ne peut pas être attaqué lorsqu’il est sur le terrain. Si il est seul sur le terrain, le joueur est à la portée d’une attaque directe. Après une attaque encaissée, le joueur peut rappeler un monstre du cimetière)
-C’est tout ? répondit Garl qui se marrait, si c’est ainsi, je ne vois pas pourquoi je perds mon temps. Je te porte le coup de grâce avec l’archange de lumière, adieu.
-Il me reste trois cartes cachées, répondit Etienne, j’active en premier blood zéro.

Blood zéro (carte piège)
Les dégâts infligés sur ce tour sur vous où sur un autre joueur ont annulés, vous devez par contre défausser la première carte de votre paquet. Si les dégâts sont infligés par une attaque, celle-ci reste valide.

Ceci reste une attaque et je peux donc faire revenir un monstre. Je rappelle Jenova Synthethis. J’active ensuite ma deuxième carte cachée : la cérémonie du dragon. »

La cérémonie du dragon (carte de cérémonie)
Cette carte fait apparaître le maître dragon. Mais pour cela, deux monstres dont le total d’étoile fait 10 où plus doivent être sacrifiés.


Deux vasques en forme de gueule de dragons surgirent du sol et entourèrent Etienne. Les deux monstres de Etienne se placèrent sur les vasques et disparurent : « Et le monstre ainsi créé est… »

Chapitre 5

Un rayon de lumière surgit du sol derrière Etienne et un grand dragon aux écailles noires et aux airs majestueux surgissait de cette lumière : « Voici Bahamut, dit Etienne, le roi des dragons (10*/0/0/lorsque Bahamut ne possède aucun point d’attaque où de défense, celui-ci peut forcer jusqu'à deux monstres de l’attaquer pour acquérir en attaque où en défense le total d’attaque du où des monstres qui l’attaquent.) et grâce au pouvoir spécial de mon monstre, je peux forcer ton monstre à attaquer Bahamut et ainsi permettre à celui-ci d’acquérir la même puissance.

Bahamut : 0/02800/0

Maintenant je retourne ma carte cachée, l’assaut par surprise.

L’assaut surprise (carte de magie)
Défaussez une carte de votre main pour permettre à un de vos monstres de contourner les monstres de l’adversaire et attaquer celui-ci directement.

Cela tombe bien, j’ai une carte en main, je la mets au cimetière et je peux ainsi attaquer. »

Bahamut s’envola dans les airs, passa au dessus du monstre de Garl et cracha une colonne de flammes pourpres sur celui-ci qui subit une douleur vive.

Etienne, points de vie : 1600
Garl, points de vie : 3600-2800= 800

Mon tour est fini.

-A…moi, dit Garl qui commence à se remettre, je place mon monstre en défense (défense : 2950) et je joue garde lumineux en défense (4*/1800/1500) et mon tour est fini.
- Le duel va s’achever, dit Etienne qui vient de regarder la carte qu’il a piochée, j’active la carte magique de la transe. »

Transe (carte de magie)
Le monstre qui entre en transe double son attaque et peut infliger des dégâts même lorsque les monstres sont en défense. Mais le monstre qui entre en transe ne pourra plus attaquer avant 5 tours.

Une puissante aura violette apparut sur tout le corps de Bahamut, amplifiant la puissance de celui-ci. Bahamut emplit de force poussa un grand cri perçant.

Bahamut : 2800/05600/0

« Le duel est terminé, dit Etienne, OUROBOROS. »

Le dragon cracha une gigantesque colonne de flammes blanches, brûlant les deux derniers monstres de Garl ainsi que ses derniers points de vie.

Etienne, points de vie : 1600
Garl, points de vie : 0

Les ailes blanches du signe de lumières qui avaient poussé sur le dos de Garl se mirent à perdre leurs plumes pour laisser place à deux épées qui transpercèrent violement le pauvre Garl qui mourut sur le coup. L’autre personne qui accompagnait Garl, pris de panique avait déjà fuit.
Revenir en haut Aller en bas
Estieben
Invité



MessageSujet: Re: Les Cartes Elementaires   Ven 30 Mar 2007 - 20:21

Chapitre 6

Etienne posa un genou à terre, épuisé par le duel : « Est-ce que ça va ? demanda Jono-Uchi en s’approchant d’Etienne.
-Oui ça va aller, répondit Etienne. » Celui-ci se releva et rangea son duel disk. Il s’approcha ensuite d’une stèle placée au fond de la salle : « Voyons, dit Etienne, ce que dit le texte. » Etienne sortit de sa poche un carnet à la couverture en cuir beige. Il l’ouvrit et se mit à regarder plusieurs fois le texte de la stèle ainsi que son carnet. Il sortit ensuite un stylo et se mit à écrire et à réécrire pour la traduction. Après une demi-heure, Etienne avait réussi à traduire le poème : C’est bon, dit-il, venez voir.
-Alors, demanda Yugi, que dit le texte ? » Etienne tendit à Yugi une feuille de papier. Yugi se mit à lire le poème inscrit sur la feuille :
« Majestueux dragon à six têtes effrayantes,
maître des cieux et des vents,
caché dans la forteresse volante,
Tiamat, le plus puissant monstre du vent. » Jono-Uchi s’exclama : « Mais c’est absurde ! Où peut-on trouver une forteresse volante ?
-Du calme, répondit Yugi, il y a certainement un sens. La forteresse ne vole pas forcément.
-Je sais, s’exclama Etienne, je crois connaître l’emplacement du temple.
-Et où ? demanda Yugi.
-Il y a quelques années, répondit Etienne, on m’a parlé d’un temple construit quelque part dans l’Himalaya, ce temple doit avoir un rapport avec Tiamat. Le temple se trouve au nord de l’Inde si je me rappelle. Nous allons reprendre l’avion au Caire et nous diriger vers l’Inde. »
Deux jours plus tard, en Angleterre, dans un grand manoir. Deux personnes vêtues de noir avec un démon rouge dessiné sur une des épaules se dirigèrent à l’intérieur d’une grande salle. Là, assis au centre de la pièce, une jeune femme avec une grande robe noir les attendait. L’un des deux hommes prit la parole : « Maîtresse Linares, dit-il, le fils a trouvé l’emplacement de la carte du vent.
-J’espère que c’est une bonne chose, répondit Linares, le clan de la lumière a failli nous devancer. Suivez-les de très près pour leur prendre la carte.
-Pas de problème, répondit l’homme, j’ai envoyé quelques-uns de mes hommes à leur rencontre pour les forcer à nous rechercher les trois autres cartes. Et s’il le faut, on n’hésitera pas.
-Pas d’actes inconscients, répondit de manière colérique Linares, il nous faut au moins le fils pour trouver les autres temples. Il a l’air de savoir autant de choses que son père, même plus.
-Soit, répondit l’homme, nous obéirons à vos ordres. » Les deux hommes sortirent du manoir.
Au même moment, Etienne, Yugi, Jono-Uchi, Anzu et Honda arrivèrent à l’aéroport pour prendre l’avion d’Etienne. Mais trois hommes vêtus de noir se trouvaient devant l’avion.

Chapitre 7
Etienne s’arrêta brusquement en voyant les trois types en noir devant l’avion : « Qu’y a-t-il ? demanda Anzu.
-Il y a trois hommes devant l’avion, dit Jono-Uchi en essayant de les distinguer.
-Ils sont du clan des ténèbres, dit Etienne, ils ont dû apprendre quelle est notre destination.
-Qu’est-ce qu’on fait ? Demande Anzu inquiète.
-C’est très simple, dit Etienne, on court » entendant ces mots, les trois hommes se mirent à poursuivre les héros. L’un poursuivait Etienne, un autre Yugi accompagné de Honda et le dernier suivait Jono-Uchi et Anzu. Plusieurs minutes plus tard, Etienne se fait rattraper par le type qui le suivait : « Bien, dit l’homme essoufflé, la partie de cache-cache est finie.
-J’ai rarement vu d’idiots aussi déterminés que vous, répondit Etienne ironique, vous avez énormément besoin de moi pour récupérer les quatre cartes.
-Nous avons appris que nous n’avons plus besoin de toi, répondit l’homme d’un sourire narquois, ce dont nous avons besoin maintenant, c’est ton carnet. Avec, nous pourrons traduire les textes des stèles. Tu n’es plus d’aucune utilité. Il nous suffit maintenant d’affronter le jeune homme qui détient les cartes de dieux. Maintenant, donne-moi le carnet.
-N’imagine pas le prendre si facilement, répondit Etienne en sortant son duel disk et son carnet. Tu le veux ? Je te propose de le jouer au cours d’un duel. Le vainqueur pourra prendre le carnet.
-D’accord, dit l’homme en noir, mais je veux que tu poses le carnet entre nous deux. Je veux m’assurer qu’il n’y ait pas de coups fourrés.
-Si je peux ainsi calmer ta mauvaise foi, dit Etienne.

Etienne, points de vie : 4000
Homme, point de vie : 4000

Je vais commencer, dit Etienne, je masque une carte et je joue flambos en défense (2*/200/300/ ce monstre ne craint pas les assauts physiques. Si ce monstre subit un assaut magique, vous pouvez payer 500 points de vie pour mettre cette carte dans votre jeu au lieu de la mettre au cimetière) je termine mon tour.

- A moi de jouer, dit l’homme, je joue le signe des ténèbres.

Signe des ténèbres (carte magie permanente)
Le signe des ténèbres se déploie sur le joueur et renforce le pouvoir de ses cartes. Le perdant devra donner sa vie pour renforcer le signe.

Et je vais jouer kylaria, la sorcière noire (4*/1500/6002250/900) et sur ce tour je vais attaquer ton monstre gélatineux. » La sorcière envoya une pluie de flammes sur le monstre de Etienne : « ‘Il s’est douté qu’il ne pourrait le vaincre que par une attaque magique’ A mon tour, dit Etienne, je masque deux cartes et je joue le monstre d’adamantine en défense (4*/0/2650) mon tour est terminé. »


Chapitre 8

Au même moment, Yugi et Honda avaient réussi à semer le type qui les suivait : « Ouf, dit Honda, il a abandonné.
-Il n’y a pas de temps à perdre, dit Yugi, il faut maintenant retrouver les autres. »
Du côté de Etienne, le duel continuait : « A mon tour, dit l’adversaire, je joue gremlin en attaque (4*/1300/14001950/2100) et je joue la fusion pour former un nouveau monstre. Voici dark gremlin (2200/18002750/2250) mais mon monstre est une fusion. Je n’ai pas le droit d’attaquer avec sur ce tour. Je masque une carte et mon tour s’achève.
- A moi. J’active ma carte cachée, dit Etienne, cross exchange.

Cross exchange (carte magie)
Cette carte permet de sacrifier les monstres de l’adversaire pour invoquer un de ses propres monstres.

Dark gremlin est une combinaison de deux monstres. J’ai donc deux monstres à sacrifier en un coup. Et ce double sacrifice me permet de jouer Phoenix, chimère de la vie (8*/2600/2150/ lorsque cette carte se retrouve au cimetière après un combat, son possesseur peut sacrifier 1000 points de vie pour la rappeler sur le terrain) et comme tu n’as pas de monstre sur le terrain, je vais attaquer directement. A L’ATTAQUE.

- Ne te précipites pas trop, répondit calmement l’homme, j’active mon piège : Fusionnement des morts.

Fusionnement des morts (carte piège)
Lorsqu’un monstre fusionné a été détruit ou sacrifié, celui-ci réapparaît sur le terrain.

Navré mais dark gremlin va revenir.

Dark gremlin : 2750/2250

Etienne, points de vie : 4000-150= 3850
Homme, points de vie : 4000

Et c’est à moi de jouer. Je joue le lavage de cerveau pour prendre le contrôle de ton monstre pour un tour et je sacrifie celui-ci pour jouer l’épée noire (5*/0/0/cette carte ne peut pas se battre. Cette carte ne peut qu’équiper un monstre des ténèbres pour augmenter son attaque de 2000points. L’épée et le monstre équipé rejoignent le cimetière à la fin du tour.

Dark gremlin : 2750/2250 -> 4750/2250
Et il est temps de te dire adieu. Je te porte une attaque directe. » Le gremlin noir leva son épée en l’air et la fit retomber sur Etienne. Un grand nuage de poussière couvrit l’arène et Etienne réapparut indemne : « Quoi ? S’exclama l’Homme, comment tu as pu survivre ?
-Avant que ton attaque m’atteigne, répondit Etienne, j’ai activé ma carte piège Blood zero.

Blood zéro (carte piège)
Les dégâts infligés sur ce tour sur vous où sur un autre joueur ont annulés, vous devez par contre défausser la première carte de votre paquet. Si les dégâts sont infligés par une attaque, celle-ci reste valide.

Et maintenant j’active le pouvoir spécial de Phoenix, je sacrifie 1000 points de vie pour le ressusciter.

Phoenix : 2600/2150

Et à présent je porte une attaque directe sur tes points de vie.

Etienne, points de vie : 3850-1000= 2850
Homme, points de vie : 4000-2650= 1350

Et avant de terminer mon tour je masque deux cartes. Je te laisse la main. »

En même temps, Jono-Uchi et Anzu retrouvent Yugi et Honda : « Vous avez réussi à les semer ? demanda Yugi essoufflé.
-Oui, répondit Anzu, je crois que cette fois c’est bon.
-Hé, s’exclama Honda, Etienne n’est toujours pas là. »

Chapitre 9

« A moi de jouer, dit l’homme, je joue l’étoile de douleur.

Etoile de douleur (carte magie permanente)
Cette carte crucifie un monstre sur place, l’empêchant d’agir. Vous pouvez si vous le voulez, sacrifier le monstre crucifié.

Et je vais sacrifier ton oiseau de flammes pour pouvoir invoquer sur le terrain l’appel du démon (6*/2500/12003125/1600) et je vais enfin te porter le coup final. A L’ATTAQUE.

-Attends, répondit Etienne, j’active ma carte cachée : supernova. »

Supernova (carte piège)
Cette carte s’active lorsque l’adversaire a déclaré une attaque. Tous les monstres ayant une puissance supérieure ou inférieur à 2000points en fonction du choix du joueur seront détruits.

La force de l’explosion provoquée par la carte piège se fit voir de loin. Yugi réussit à la voir : « Je viens de voir une explosion par ici, dit-il, Etienne doit se battre en duel.
-Alors il faut vite le rejoindre, dit Anzu. »

Sur l’arène du duel, le terrain se trouva complètement vide : « Je masque une carte, dit l’homme, et je finis mon tour.
-A mon tour, cria Etienne, je joue la carte magique le pot, pour tirer 2 cartes, je masque une carte et j’active le pouvoir spécial de Phoenix.

Etienne, points de vie : 2850-1000=1850

-Attends, répondit son adversaire, j’active l’explosif de puissance.

Explosif de puissance (carte piège permanent)
Si votre adversaire vous inflige des dégâts supérieurs à 500 lors d’une attaque, le monstre qui attaque est détruit et la moitié des dégâts qui devaient vous être infligés sont infligés à votre adversaire. Vous ne pouvez pas activer cette carte au cours d’un combat.

Essaye d’attaquer, cela va se retourner contre toi.

-Dans ce cas, je sacrifie Phoenix pour jouer Anima, la chimère des ténèbres (6*/500/500/lorsque cette carte attaque ou se fait attaquer, un dé magique se lance pour déterminer la puissance d’Anima pour un tour) je termine mon tour.

-Bien, dit l’homme, je joue orc (4*/1900/8502850/1275) et je joue la carte magique le piège talisman sur mon monstre pour attaquer sans me faire de soucis. Adieu Etienne. » L’orc saisit de sa main sa grande hache et se jeta en avant vers Etienne. Le coup porté provoqua une grande volée de poussière. Au même moment, Yugi, Anzu, Jono-Uchi et Honda arrivèrent sur le lieu du duel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Cartes Elementaires   Sam 23 Juin 2007 - 18:04

cool
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Cartes Elementaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Cartes Elementaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Changement des cartes BIS tv en vue...
» Numericable va fournire des cartes seule a 40€
» Cartes Pokémon Shinys (TCG)
» Le mystère de mes 31 cartes photos de la rue Muller résolu..
» Vendre ses cartes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie du Miroir :: Archives :: Les Sous-sols de l'Académie :: Tribunes :: Tribune des Créations-
Sauter vers: